Ça y est, c’est décidé, vous allez reprendre une entreprise !

Avant de redevenir maître de votre avenir professionnel, définissez le bon plan d’action en 3 axes essentiels pour sécuriser votre projet :

1/ Définissez le projet de votre ambition :

Validez votre projet avec votre entourage : un projet entrepreneurial est aussi un projet de vie, nécessitant un investissement personnel important et certaines contraintes, qui doivent être acceptées par votre famille (temps passé au travail, impossibilité temporaire de vacances, éloignement éventuel, déménagement… ?). Pensez à cerner objectivement les contours d’un projet acceptable.

Misez sur une activité cohérente avec votre parcours professionnel précédent : vous mettrez davantage de chances de votre côté si vous connaissez déjà l’activité que vous allez reprendre, mais aussi le type d’entreprises ciblées.  Définissez avec précision : le type d’entreprise, sa taille en nombre de salariés et en chiffre d’affaires, son emplacement géographique et son activité…

Evaluez votre capacité financière avec réalisme : épargne à mobiliser, éventuelles indemnités de départ, aides à solliciter… Cette capacité financière permettra d’affiner le profil des entreprises cibles mais aussi de faciliter la future recherche de financements.

2/ S’entourer des bons conseils et comprendre le rôle de chacun :

3 conseils indispensables constitueront votre équipe – projet :

Le conseil spécialisé en transmission-reprise : cet expert du marché de la cession-acquisition vous aidera à trouver l’entreprise recherchée en mobilisant son réseau de partenaires et d’entreprises, ou en réalisant une recherche active de cibles. Il vous permettra de gagner du temps et de dénicher des opportunités de cessions absentes du marché « visible ». Il coordonnera avec vous l’ensemble du processus d’acquisition.

L’expert-comptable : il se chargera de l’analyse financière de l’entreprise à reprendre et de l’audit d’acquisition, de la validation des éléments comptables et financiers, du prévisionnel financier du projet de reprise.

L’avocat en droit des affaires interviendra pour l’optimisation du montage juridique et fiscal d’acquisition, la rédaction ou la validation des actes juridiques d’acquisition : lettre d’intention, protocole d’accord ou compromis de vente, conditions suspensives, garantie d’actif-passif, acte de vente définitif…

3/ Entrez en action et soyez disponible pour votre projet !

Une opération de reprise d‘entreprise est un processus qui nécessite du temps et un investissement personnel important en termes de recherche, d’analyse et de process juridique et financier. Il est donc indispensable de s’investir pleinement pour se donner toutes les chances de faire aboutir le projet dans un délais acceptable, mais aussi de constituer autour de vous une équipe-projet efficace pour sécuriser l’opération, gérer le timing, et vous aider à négocier avec le vendeur. Ces éléments seront indispensables pour vous conduire à choisir ou à renoncer à un dossier, en toute objectivité.  Et enfin, il vous faudra vous armer de patience, car le nombre de parties prenantes (vendeur, associés, conseils des deux parties…), peut parfois alourdir les prises de décision.